Par amour pour sa femme souffrante d’Alzheimer, il invente un tricycle étonnant pour l’emmener en ballade

Bill et Glad Howard forment un couple australien dont l’amour inconditionnel qui les lie est tellement intense qu’il leur a fait traverser les années sans faire vaciller leur union.

Malheureusement, Glad a atteint un âge où elle souffre de la maladie d’Alzheimer la grande faucheuse de mémoire. Son état général s’est détérioré jusqu’à lui rendre les déplacements les plus simples, insurmontables.

La senior regrette ses années de jeunesse lorsqu’elle pratiquait son passe-temps favori, le vélo. Pour lui remonter le moral et lui redonner le goût de la vie, son époux aimant s’est lancé dans le projet de transformer le vélo de Glad en tricycle à binôme avant surmonté d’un siège de fauteuil roulant. Lorsque les deux tourtereaux chevauchent le tricycle, Glad se trouve à l’avant et profite de la sensation de vitesse qui agit sur elle comme une véritable thérapie, sans gêner la vue de Bill qui conduit le tricycle à l’arrière.

La fabrication du tricycle à binôme avant

Le binôme avant signifie que les deux roues parallèles se trouvent à l’avant du tricycle et non à l’arrière comme l’autre version. La principale difficulté et que les roues avant deviennent les roues directionnelles.

Il faut donc connecter le guidon non pas à une seule roues mais à deux roues parallèles dont la rotation doit être parfaitement synchrone. La rotation des roues est limitée par la présence du fauteuil. Bien évidemment le tricycle est conçu pour rouler à une vitesse modeste et est premier lieu destiné à l’accompagnement des personnes à mobilité réduite. 

La vie de Glad a changé

Depuis que Bill a commencé à emmener Glad quotidiennement en balade sur son tricycle, la vie de cette dernière s’est métamorphosée, et le soleil s’est enfin levé sur son quotidien auparavant bien plus morose. Bill raconte que l’état de sa femme tend à se stabiliser depuis qu’elle sort régulièrement du domicile et qu’elle respire à l’air libre tout en se déplaçant dans un moyen de locomotion plutôt proche de l’instrument de sa passion perdue, le cyclisme. Bill pense que c’est la vitesse qui redonne de la vie à sa femme.

Si celle-ci est largement modeste par rapport à la vitesse de déplacement moyenne d’un vélo classique, Glad compare les mouvements réduits imposés par la maison voir l’ immobilisme à cette vitesse, qui se trouve être la plus élevée de son quotidien, elle lui paraît donc importante.

D’une pierre deux coups

Constatant l’effet spectaculaire que son bricolage a eu sur sa femme, Bill songe à lancer une production industrielle de son modèle de tricycle désormais baptisé “Bike Chair”. Le premier marché qui bénéficiera des premiers exemplaires sera naturellement le marché australien, le lieu d’habitation du couple. Il faudra attendre et pour les personnes désireuses d’acquérir un exemplaire, prendre son mal en patience avant de voir des tricycles arriver sur le marché français.

Compte tenu de la jeunesse de l’invention de Bill. L’histoire très touchante de Bill permet de se rendre compte ce que l’amour peut faire faire aux gens. Et combien avoir des gens qui nous aiment est une bénédiction de la vie.

error: Contenu protegé