DIY Un investissement accessible à tous aussi insolite qu’utile pour améliorer la pollinisation de votre jardin.

La pollinisation correcte de votre jardin dépend de la présence d’insectes en nombre suffisant. La présence d’insectes en nombre suffisant nécessite la présence de fleurs en nombre suffisant. Et la présence de fleurs suffisantes dépend de la pollinisation de votre jardin. Il est facile de voir que ce cercle de causalité se referme sur lui-même empêchant une intervention de déclenchement. Sauf si vous donnez aux insectes une bonne raison de coloniser votre jardin autre que l’abondance de fleurs. C’est là que l’hôtel à insectes est intéressant. Une majorité écrasante d’insectes trouve de grandes difficultés à survivre du fait qu’ils sont à la merci des éléments. En leur fournissant un abri et une protection, l’hôtel à insectes agit comme une oasis en plein désert à leurs yeux et les attire comme un aimant. 

L’hôtel se trouvant au beau milieu de votre jardin, les insectes qui y résident, se nourriront dans le jardin qui constitue leur source de nourriture immédiate, se faisant, ils contribueront pleinement à la pollinisation des fleurs qui s’y développent. Certains insectes réputés pour être de véritables prédateurs à nuisibles pourraient bien poser leurs valises dans votre hôtel et représenter pour vous une solution non-polluante et non-invasive de vous débarrasser des parasites comme les limaces ou encore les pucerons. Veillez à installer votre hôtel à insectes dans un endroit protégé du vent et orienté sud sud-est afin d’être exposé aux rayons du soleil. L’exposition au soleil est importante surtout le matin aux premières lueurs du jour. Voyons plutôt comment fabriquer cet hôtel à insectes.

Afin de construire votre hôtel à insectes prévoyez pour sa structure, 

  • Palettes ou des planches de bois,
  • Briques
  • Perceuse.
  • Tuiles,
  • Morceau de plastique, de bâche imperméable (facultatif),

En ce qui concerne la garniture prévoyez, 

  • Tiges creuses (bambou, roseau),
  • Tiges à moelle (sureau, ronce, rosier, framboisier…),
  • Briques creuses, des pierres…
  • Paille, des fibres de bois ou des pommes de pin,
  • Bûches d’environ 20 cm de long, préalablement percées de plusieurs trous de diamètres différents ( de 2 à 10 mm)
  • Terre glaise (argile) + un peu d’eau,
  • Bois mort, des morceaux d’écorce,
  • Boîtes en bois (petites caisses de vin par exemple),
  • Pots en terre cuite cassés,

construction,

La structure

Afin de conférer à l’hôtel à insectes une stabilité acceptable, veillez à ce que l’inclinaison du sol sur lequel il sera installé soit aussi faible que possible. Ajustez les briques sur le périmètre délimitant la surface à occuper par l’édifice. Déposez la palette, que vous aurez taillée si besoin est, et ajustez-là sur l’assise en briques. Vous pouvez disposer en lieu et place d’une palette une série de planches en bois qui feront parfaitement l’affaire. Pour que les masses soient correctement réparties et que la stabilité soit garantie, pensez à placer les briques sur les côtés, au fond et au centre de l’édifice. 

Au fur et à mesure que vous donnez de la hauteur à l’hôtel à insectes, alternez des couches de briques avec des couches de bois de palette, un peu à la manière d’un burger. Chaque étage doit comporter un espace suffisamment large appelé à être aménagé pour accueillir les insectes. Dites-vous que dès lors que la base est bien plane et bien stable, le reste des étages s’édifiera facilement. Attention, il s’agit d’un hôtel à insectes, pas d’un gratte-ciel. Ne donnez pas trop de hauteur à la construction, pour lui garantir une résistance aux éléments et une stabilité durable. Sur l’image, la construction fait 60 cm de haut seulement. 

Arrivés au dernier étage, faites-le en bois de palette et arrangez-vous pour que le toit soit légèrement incliné pour permettre à l’eau de s’écouler vers le bas sans s’infiltrer. Si vous avez une bâche en plastique recouvrez avec le cet étage avant de mettre des tuiles en guise de toit. Sinon, ce n’est pas grave, l’inclinaison devrait suffire. Vous n’avez besoin d’ajouter aucun liant à l’édifice, son poids suffira à terme pour fixer les matériaux entre eux. 

Pour limiter les remontées d’humidité dans chaque étage, placez au sol un panneau en contreplaqué, pour isoler l’étage des briques qui le soutiennent et empêcher l’humidité d’atteindre les matériaux destinés à accueillir les insectes par capillarité. Et ainsi provoquer des moisissures potentiellement problématiques. Voilà la structure de votre hôtel est fin prête, il ne vous reste plus qu’à le garnir.  

La garniture

Pour que l’hôtel soit accueillant, il faut le garnir d’un maximum de microcosmes divers pour intéresser un large panel d’insectes. Par exemple pour attirer les carabes qui sont les amis de votre jardin, prévoyez dans l’un des compartiments, un mélange de bois, de mousse et de brindilles. Qui constituent un excellent refuge pour ces insectes.

Dans un second compartiment, prévoyez les pots en terre cuite cassée ainsi que la paille. Ce biotope capture et emprisonne l’humidité plus que les autres faisant ainsi le bonheur des perce-oreilles et des syrphes.

Les insectes pollinisateurs doivent eux aussi bénéficier d’un traitement de standing compte tenu de leur rôle. Ainsi, prévoyez des bûches que vous allez percer avec votre perceuse, dans leur longueur donc depuis la section, de trous larges de quelques millimètres et profonds de plusieurs centimètres (la longueur de la mèche est suffisante.) Les osmies et autres abeilles solitaires, se feront un plaisir d’élire domicile dans ces bûches pour un bon moment, et par la même occasion polliniser votre potager. 

Un autre milieu des plus intéressants est la boîte à boue. Il s’agit d’une boite dont vous tapisserez le fond de glaise fraîche. Ensuite, vous y piquerez des bâtonnets de quelques centimètres de longueur de telle sorte à ce que l’une de leur extrémité se trouve plongée dans la glaise et que celle-ci y remonte d’un ou de deux centimètres bouchant cette extrémité par conséquent. Une fois la boue séchée, placez la boîte à l’horizontale dans l’un des compartiments de l’hôtel. Différentes espèces comme pemphédrons et les microguèpes viendront y pondre. 

Si vous avez votre structure en briques pleines, prévoyez quelques briques creuses pour assurer un refuge pour les chrysopes entre autres.

Les garnitures de l’hôtel, et donc l’hôtel lui-même peuvent être réutilisés par les insectes plusieurs années de suite sans problème. Et voilà, vous avez assuré la pollinisation de votre potager de cette simple initiative.